Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Cinéma / Concert / Film-documentaire : « juifs noirs, les racines de l’Olivier » / Concert Oumar Sanders Kouyaté


Film-documentaire : « juifs noirs, les racines de l’Olivier » / Concert Oumar Sanders Kouyaté


en présence de la réalisatrice : Laurence Gavron

Certains proclament avoir été juifs par le passé, d’autres ont simplement choisi cette religion qu’ils trouvaient la plus adaptée à leurs croyances, leurs aspirations.
On connaît l’existence de juifs en Inde, en Chine, au Japon, au Nicaragua…. Il en existe au Zimbabwe et en Afrique du Sud, en Ouganda, au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Nigeria, au Congo, au Cameroun…
J’ai eu envie de faire connaître cet aspect nouveau, moderne, et sans doute appelé à se développer, de ce judaïsme africain, noir.
Je trouve courageux ces individus, ces communautés qui, aujourd’hui, dans un contexte de plus en plus islamisé, souvent antisémite, n’hésitent pas à devenir juifs et à le revendiquer, à vivre cette nouvelle appartenance, à rejoindre le peuple juif.
A plus ou moins long terme, il naîtra certainement de ces nouvelles pratiques, un judaïsme spécifique au monde noir, à l’Afrique, un judaïsme différent de celui des autres diasporas à travers le monde et d’Israël.
Il est intéressant de remarquer qu’outre la religion, ces nouveaux groupes juifs se sont aussi approprié la culture juive –cuisine, musique, folklore, langue, etc.
Pour eux le judaïsme, en plus d’être une religion, représente des valeurs, un mode de vie qui se doit exemplaire, une Histoire, presque un sacerdoce.
J’ai filmé depuis plusieurs années une communauté de juifs noirs au Cameroun. Ils « sont » juifs depuis une quinzaine d’années, déçus du christianisme. Bien qu’ils revendiquent avoir été juifs dans des temps anciens, rien ne le prouve ni ne prouve le contraire. Ils se sont en quelque sorte « auto-convertis ».

J’ai accompagné Serge Etélé, leur leader en Israël l’été dernier, où il était parti étudier dans une yeshiva à Efrat, afin de devenir rabbin. J’ai ensuite passé les fêtes de Pessah au Cameroun avec la communauté, j’ai filmé les festivités, les prières, leur vie quotidienne, leurs projets…

J’ai voulu aussi aborder les Juifs Noirs américains, afro-américains, qui existent depuis plus d’un siècle. Pour ce faire, j’ai rendu visite au grand Rabbin Capers C. Funnye, à Chicago, cousin de Michèle Obama, qui est un peu le leader de cette communauté juive africaine-américaine ».

Lieu : le FASO, 25 rue Ferrari 13005 Marseille

 


Partager

Facebook Twitter


Mercredi
14 mars 2018
19h