Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Non classé / novembre

novembre


Conférence à l’Alcazar « L’incendie des Nouvelles Galeries en octobre 1938

et la Canebière en flammes » 75ème anniversaire par Claude Camous
L’Alcazar (bibliothèque de Marseille à Vocation Régionale) nous propose cet conférence organisée par le Comité du Vieux-Marseille.
Ce drame qui se produisit le 28 octobre 1938, il y a 75 ans, a marqué profondément la mémoire collective des Marseillais. L’historien Claude Camous, auteur de Marseille des Années 30, fait revivre cette tragédie au travers de plusieurs témoignages, analyse les circonstances, les causes et les responsabilités.

– See more at: http://www.marseille-autrement.fr/sortie/visite/772/825/Confrence-lAlcazar-Lincendie-des-Nouvelles-Galerie-en-octobre-1938#sthash.z24yDb4o.dpuf

 

e mistral souffle fort sur Marseille ce vendredi 28 octobre 1938. Une épaisse fumée noire s’échappe du magasin des Nouvelles Galeries. 
Des gens crient : « Au feu…Au feu…! ». 
Il est 14 h 37. De nombreux badauds bloquent la Canebière. 
Les voitures roulent sur les tuyaux qui éclatent. 
Il s’agit du plus terrible incendie qui endeuilla la cité phocéenne. 
Le bilan est lourd : 73 morts et disparus dont de nombreux corps calcinés non identifiables. 
Le 35ème congrès du Parti républicain radical et Radical socialiste se déroule au parc Chanot et la plupart des responsables politiques logent à l’hôtel Noailles, juste en face. 
Édouard Herriot, maire de Lyon fait venir ses pompiers par train spécial. 
Édouard Daladier, Président du Conseil, remarque le professionnalisme des marins pompiers toulonnais et la qualité de leur matériel. 
Il décide alors de confier la sécurité de Marseille à une unité militaire. 
Le décret loi du 23 juillet 1939 constitue l’acte de naissance du Bataillon de Marins Pompiers de Marseille. 
Il s’en suivra un règlement de compte politique, et la ville sera mise sous tutelle jusqu’en 1944.
Ce drame qui se produisit le 28 Octobre 1938, a marqué profondément la mémoire collective des Marseillais. 
Claude Camous, auteur de Marseille des Années 30, nous fait revivre cet événement au travers de plusieurs témoignages, analyse les circonstances, les causes et les responsabilités, en y adjoignant quelques anecdotes cocasses qui feraient sourire si l’on ne songeait pas au terrible bilan de la catastrophe : 72 morts ! 
 
Site google claude camous : https://sites.google.com/site/claudecamous/ 
 
Le site Internet de l’Alcazar : http://www.bmvr.marseille.fr/ – See more at: http://www.marseille-autrement.fr/sortie/visite/772/825/Confrence-lAlcazar-Lincendie-des-Nouvelles-Galerie-en-octobre-1938#sthash.z24yDb4o.dpuf


Partager

Facebook Twitter


Paru le :
Lundi
29 septembre 2014