Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Concert / Événements / Spectacle / Spectacles à thème juif en Provence

Spectacles à thème juif en Provence


CARPENTRAS  Du 20 au 24 Juillet 2014 13 ème festival de musiques juives de Carpentras
AVIGNON Festival off  du 5 au 27 juillet 2014
ARLES festival SUDS à ARLES du 14 au 20 juillet 2014
LA ROQUE D’ANTHERON festival international de piano  18 juillet au 17 aout

ARLES  Festival des suds à Arles 

LUNDI 14 JUILLET 22h45  AMSTERDAM KLEZMER BAND
En 17 ans, cette fanfare de rue s’est transformée en une bête de scène balkanico-klezmer internationale à sept têtes. Ceux qui s’attendent à une musique traditionnelle seront sûrement surpris. Le groupe a développé un son unique, peu orthodoxe, où une mélodie traditionnelle juive peut tout à fait être accompagnée par du rap, le grondement d’un solo de saxophone et des beats électro. Avec une énergie toute balkanique, cette fanfare infatigable, entraîne les foules enthousiastes sur les sonorités d’Europe Centrale ou d’Europe de l’Est, inspirées de l’orientalisme turc ou encore de l’exubérance slave !

Revendiquant la tradition tout comme l’innovation, leur univers est un mix de musique klezmer et des balkans, de ska, de jazz, de musique gitane et de hip-hop ; mais avant toute chose, c’est une musique métissée dédiée à la fête. Ils se sont produits lors de festivals et de concerts dans l’Europe entière, et ont voyagé jusqu’au Brésil, au Mexique et en Corée du Sud. Où que ce soit, qu’il s’agisse du Festival de Jazz de Hong Kong, du Concertgebouw d’Amsterdam, du Sziget Festival, d’un bar en Slovénie ou d’un boulevard en Turquie : les foules dansent…
Le saxophoniste et leader du groupe, Job Chajes, surnomme l’AKB « la mini fanfare » composée de trois instruments à vent, de percussions, d’une basse, d’un accordéon, et d’un chanteur à la voix graveleuse. « Nos musiciens sont tous d’excellents solistes et instrumentistes, c’est sûrement ce qui fait notre particularité ». Les instruments à vent rappellent les traditions balkaniques et klezmer, et soutiennent agréablement le funk, le jazz, le ska et le hip-hop présent dans leurs compositions. Chajes découvrit ses racines musicales juives en jouant dans la rue au début des années 90. Il avait abandonné les études et jouait pour boucler des fins de mois difficiles. La musique klezmer était alors presque tombée dans l’oubli à Amsterdam, mais les gens la redécouvrirent avec plaisir.
Avec Job Chajes (voix, saxophone alto),  Alec Kopyt (percussions, voix), Janfie van Strien (clarinette),  Gijs Levelt (trompette),  Joop van der Linden (trombone), Theo van Tol (accordéon),  Jasper de Beer (contrebasse et basse électrique).

Place de la République

http://www.suds-arles.com/

CARPENTRAS  Du 20 au 24 Juillet 2014
13 ème festival de musiques juives deCarpentras Ce festival tire sa double originalité, de sa programmation dédiée spécifiquement à la musique juive et de son inscription dans la vocation historique de la Ville de Carpentras, Ville symbole de la permanence de la Communauté Juive en France, à travers les siècles.

Dimanche 20 juillet 2014 à 17 h  ENSEMBLE AL’INDALUZLinda Calvo-Sixou (chant) Corinne Haddad (poésies) Nicolas Priand (Piano) Yànnis Féris (Oud Guitare)
L’ensemble Al’Indaluz vous fera découvrir ou redécouvrir des chants traditionnels de la culture judéo-espagnole. Il rend hommage à cette musique qui a traversé le temps et dont la force et l’émotion accompagnent encore aujourd’hui les descendants des juifs expulsés d’Espagne. Ces chants, imprégnés de style musicaux variés, des Balkans à l’Afrique du Nord, rythment les différents moments du cycle de la vie et trouvent un écho dans les voix poétiques, passées et présentes, des pays du pourtour méditerranéen.
Synagogue de Carpentras

Dimanche 20 juillet 2014 à à 21 h  TRIO BALABOSTA
Alain Gourdeau (clarinette)         Maëva Tur (Violon)   Xuan Lindenmeyer (Contrebasse)
En Yiddish, la balabosta est la maîtresse de maison, la mère, l’âme du foyer, celle qui tire, étire et tricote le fil de la tradition et de la mémoire.
Le Trio Balabosta s’accroche à ce fil tendu pour raconter l’héritage de la musique Klezmer. Les trois musiciens saupoudrent la recette originale de leurs influences personnelles et mitonnent une cuisine élaborée et joyeuse, teintée d’improvisation
Concert à la Charité de Carpentras

Lundi 21 juillet 2014 à 17 h  HINENI : ME VOICI
Yacov Weil (chants) Florent Labodinière (Oud Guitare) Clément Robin (Accordéon)
Yacov Weil grandit dans une famille juive traditionaliste, fils de rabbin, il est bercé par les chants liturgiques et formé par les plus grands maîtres Hazamins. Conscient et en lien avec ses racines, Yacov souhaite les honorer et les respecter tout en leur apportant une couleur contemporaine, remplie de confiance et d’espérance.
Au hasard des rencontres, il construit un projet musical avec Florent Labodinière et Clément Robin, ou le chant, le oud et l’accordéon nous emportent dans une expérience musicale inattendue, nouvelle, un voyage lumineux d’une grande liberté.

Laissons-nous guider par ce trio hors-norme qui aime faire résonner les musiques de fêtes, les chants de douleur ou laisser la place au silence. Des lieux, des mémoires qui s’entremêlent pour qu’existe, le temps d’un concert, un instant brûlant de vie.
Concert à la Synagogue de Carpentras

Lundi 21 juillet 2014 à 21 h  HOMMAGE A GEORGES MOUSTAKI
Coralie Pradet (chants) Renato Tocco (accordéon) Thomas Ohresser (Guitare) Manuel Faivre (trompette)
Depuis plus de 10 ans, Renato, Coralie et Thomas font partie du groupe Atzegana fondé en 1994 par des musiciens professionnels parisiens pratiquant déjà divers styles musicaux. Les musiciens d’Atzegana avaient co-fondé jadis » le grand Klezmer » ensemble dédié aux musiques juives d’Europe de l’Est, ainsi que « Trio Urbain » dédié à la chanson, au jazz manouche et à la danse. Sous le nom de collectif d’Atzegana, ils perpétuent dorénavant ces divers et vastes répertoires.
C’est pourquoi Coralie Pradet, qui a eu l’honneur de connaitre personnellement Georges Moustaki, a fait tout naturellement appel à eux pour lui rendre hommage en juin 2013.
A cet ensemble, s’est adjoint Manuel Faivre, compère de Thomas Ohresser au sein du groupe Hot SA ( swing manouche) afin d’étoffer les arrangements …
Concert à la Charité de Carpentras

Mardi 22 juillet 2014 à 17 h   JACINTA – MES TISSAGES
Jacinta (chant)        Jasko Ramic (accordéon)
Les rencontres, les voyages, les tisserands du quartier de Lynch, dans la banlieue de Buenos Aires, les auteurs d’origine juive dans le tango. Jacinta reprise « les coutures » dans la distance, en mélodies, avec ses propres chansons également, portant en elle l’image de sa mère devant la Singer, les chants de son père en Yiddish, afin de préserver son identité.
Concert à la Charité de Carpentras

Mardi 22 juillet 2014 à 21 h  NEKOUDA & FRANCOISE ATLAN
Francoise Atlan (chant) Pierre Laurent Bertolino (Vielle à roue) Alain Huet (Chant et clarinette) Thomas Bourgeois ( percussion) Gaël Ascaso (Galoubet et Tambourin)
L’ensemble NEKOUDA s’est constitué en 2008 avec l’objectif de faire découvrir la tradition musicale des anciennes communautés juives installées en Provence depuis la plus haute Antiquité, et qui en symbiose avec leur environnement, ont développé une culture et un art de vivre dont subsistent encore de nombreuses traces, notamment dans leur musique.
Née à la croisée des chemins de l’Espagne, de l’Italie et de l’Europe du Nord, véhiculant les influences les plus contrastées – sonorités d’Andalousie, baroque italien et moyen âge français, le tout sous la houlette – c’est une musique de fête et de rassemblement, une musique solitaire dans laquelle on trouve en creux, la nuit orientale.
Dès lors, la collaboration avec Françoise Atlan, soprano de renommée internationale d’origine judéo-berbère, était naturelle, ouvrant des passerelles entre diaspora provençale et les autres rives de la méditerranée, entre l’Orient et l’Occident.
Concert à la Charité de Carpentras

Mercredi 23 juillet 2014 à 17 h  PAR CHANTS ET PAR MOTS
Alison Kamm (Soprano) Nicole Schnitzer-Toulouse (Mezzo) Jean Dubé (Piano)
L’ensemble « par chants et par mots » vous invite à découvrir les poèmes hébraïques de ce grand écrivain Britannique, que les compositeurs ont mis en musique tels qu’Isaac Nathan, Nicolaï Rimsky-Korsakov, Robert Schumann…. Des poèmes seront lus dans leur langue originale anglaise, en français et même en Yiddish.
Une partie pour piano seul révélera des compositeurs d’origine juive comme Charles-Valentin Alkan, Salomon Jadassohn, Anton Rubinstein…
Concert à la Synagogue de Carpentras

Mercredi 23 juillet 2014 à à 21 h  LE BAROQUE NOMADE
Cyrille Gerstenhaber (Soprano)      Andreas Linos (Viole de gambe)     Hager Hanna (Violoncelle)   Romain Falik (Théorbe)   Pierre Rigopoulos (Percussions)   Jean-Christophe Frish (Flûte et direction)
Au XVème siècle époque ou les rois catholiques ont expulsé les juifs d’Espagne, ladino signifiait … rusé! Car seuls les plus malins (« comme le diable ») parlaient cette langue. Elle s’est perpétuée jusqu’à nos jours dans les communautés juives, qui se sont constituées après ce désastre, à Istanbul, Thessalonique et Tanger ou Tétouan au Maroc.
Le ladino, ou judéo-espagnol, a traversé la Méditerranée, transporté avec elle des mélodies merveilleuses qui chantent l’amour brûlant, l’exil ou racontent l histoire d’un peuple juif. Parallèlement, d’autre communautés ont employé ont employé l’hébreu pour leur musique festive. Ainsi les Cantates de Casale Monferrato sont de curieuse adaptation du style baroque italien à la langue de Moïse. Enfin le personnage fascinant de Benedetto Marcello nous apprend beaucoup sur la musique synagogale à Venise, puisqu’il s’en est inspiré pour composer des psaumes qu’il voulait universels, allant jusqu’à expliquer que, pour lui, catholique croyant, la musique des juifs est celle qui parle directement à D. Le programme parcourt donc les mélodies juives méditerranéennes, avec leurs rythmes profonds, leurs mélismes poignants et leur émouvante poésie mélangeant comme toujours dans cette culture de l’autodérision le rire et les larmes.
Concert à la Charité de Carpentras

Jeudi 24 juillet 2014 à 17 h   KLEZMER TECHTER
Gabriela Kaufman (Clarinette et Clarinette basse) Almut Schwab (Accordéon, flûtes et zimbalon) Nina Hacker (Contrebasse)
« Quand elles se jouent, les âmes commencent à danser », ce sont les mots d’un spectateur ayant entendu un concert avec le trio allemand. KLEZMER TECHTER ! Le programme s’appelle « Schoshanim » le mot hébraïque pour « les roses », la reine des fleurs. Depuis longtemps, la rose représente comme symbole, l’ambivalence de la vie avec ses périodes de joie et au contraire, de tristesse. KLEZMER TECHTER présente leurs musiques avec une vivacité étonnante, pleine d’humour, de tempérament et d’une virtuosité exceptionnelle et d’un autre côté, avec une sensibilitétendre et profonde gravité. Elles dépassent les frontières de la musique juive traditionnelle en colorant les arrangements avec des éléments du jazz, du tango, de la musique arabe, de l’impressionnisme et de la musique moderne. Mais tout le temps on ressent un grand respect pour la tradition et l’héritage des « klezmorin » de l’Europe de l’Est. En été de l’année passée KLEZMER TECHTER étaient invitées par Giora Feldman pour jouer des concerts en Israël. C’était un succès magnifique. A la fin des concerts, les gens sortaient animés d’une musique qui est comme une invitation permanente d’aimer et fêter la vie, malgré tous les obstacles. Rejouant évidemment ensemble, les trois musiciennes font sonner d’innombrables facettes de sentiment humains.
Concert à la Synagogue de Carpentras

Jeudi 24 juillet 2014 à 21 h   C’EST TRES BIO – BEKAR ET LES IMPOSTEURS
Bekar (Piano, Chant) Vincent Lagalie ( Guitare, Chœurs) Mathis Dervaux (Violon, Chœurs) Santiago Courty ( Batterie) Nicolas Féron ( basse, Chœurs) Quentin Treuer (Piano)
Chant, guitare, violon, batterie, basse et piano créent une musique à la croisée des chemins rock, pop folk et cabaret radicalement trans-moderne. Les rythmes ska-rock succèdent aux tango-funky et aux mélodies festives ou langoureuses dont certaines nous conduisent par quelques détours dans le Yiddishland. Très variées dans leur style, les compositions évoquent la lignée rock de groupes tels que les Rita Mitsouko, les Négresses Vertes, Gotan Projects, Jacques Higelin…ainsi que les insondables sonorités Balkaniques d’Europe de l’Est. Sur scène, l’esprit est à la fête, à l’humour et à l’énergie partagée avec le public. Les chansons s’écoutent, se vivent, se chantent et se dansent. Depuis 2008 BEKAR parcourt les lieux à chanter passant par la place de la Comédie, le JAM et le Corum à Montpellier, à Sète au théâtre de la Mer, mais également à Paris, Martigues, Toulouse… et partout en France. Avec ses musiciens « Les Imposteurs », il a eu le plaisir de partager des scènes avec Debout sur le Zinc, Muhadib ou HK et les Saltimbanques.
Concert à la Charité de Carpentras

AVIGNON Festival OFF du 7 au 27 juillet 2014

Pièces en lien avec l’identité juive  à ne pas rater

Solal, un cri d’amour, extraits de Belle du Seigneur d’Albert Cohen
1935, Solal erre dans les rues de Berlin. La haine antisémite le ramène violemment à sa judaïté, qu’il affiche alors délibérément, jusqu’à se faire lyncher par des Nazis. Loin de sa belle Ariane, il est recueilli par Rachel, jeune femme difforme d’une pétulance irrésistible, dont l’imaginaire oscille entre ses rêves de mariage et ses lubies morbides. La monstruosité de Rachel est à l’image du défi, pour l’être humain, de mettre en question sa propre nature, afin de quêter son identité.
Compagnie Lunâme  www.compagnieluname.com

Pseudo de Romain Gary (Emile Ajar)
Adaptation radicale et singulière du roman de Gary/ Ajar où l’homme Gary raconte, se raconte,  se multiplie, se partage et nous brouille sans cesse pour dire l’histoire de la naissance de son pseudonyme Emile Ajar. Mise en scène vouée à la puissance et à la démesure de ce texte dans lequel l’auteur tire de sa supercherie littéraire un feu d’artifice d’humour et d’ironie féroce, mêlant éléments autobiographiques et imagination débordante pour révéler les brûlures du monde, les siennes comme les nôtres. L’acteur, collé sur son carré de chaise, dans la plus grande économie de geste, nous confie chaque mot comme si sa vie en dépendait créant ainsi une véritable tension hypnotique. «Le murmure est peut-être ce qu’il y a de plus fort au monde.»
Compagnie des Indiscrets   Interprète : Yann Karaquillo
http://www.avignonleoff.com/programme/2014/par-titre/a-z/pseudo-11962/

L’homme en morceaux d’Elie-Georges Berreby
“Depuis que je l’ai rencontré, ma vie a changé. Je baigne dans un halo de lumière ouatée. Tout est paisible et parfumé. Interprète : Frantz Morel a l’Huissier

Le Bal d’ Irène Némirovsky
Virginie Lemoine  Marilu Production : Avec Lucie Barret, Brigitte Faure, Serge Noël, Françoise Miquelis, Michel Tavernier, Esteban Challis
Dans les années 1920, Monsieur et Madame Kampf se sont réfugiés en France. Devenus riches grâce à un récent coup financier et possédant un super hôtel de maîtres à Paris, ils sont néanmoins considérés comme des « parvenus ».
Leur fille, Antoinette, quatorze ans, est souvent en opposition avec sa mère qui ne semble se soucier que de sa nouvelle condition sociale et souhaite se faire une place au sein de la bourgeoisie parisienne. Elle a peu d’affection pour sa fille et celle-ci en souffre. Plus pressée de jouir enfin de cette opulence tant attendue que de faire entrer sa fille dans le monde, elle refuse de la convier au bal.
La vengeance d’Antoinette, aussi terrible qu’inattendue, tombera comme un couperet, révélant le vrai visage de chacun.

Le joueur d’échecs de Stefan Zweig
Succès Avignon 2013. Compagnie Sissia  Interprètes : Philippe Houillez, joseph Morana, Romain Martin André Rocques1939. Sur un grand paquebot se trouve un éminent champion d’échecs, rustre et imbu de lui-même. Mais un inconnu va entrer dans la partie. L’atmosphère bascule, l’action se resserre : un plongeon dans l’univers Nazi. Sonorités violentes. Cris. Le pont du transatlantique se transforme en une cellule étroite. Alternance du passé et du présent. « Pari réussi pour un spectacle émouvant »Figaro magazine. »Nous sommes dans l’univers de Zweig, parfaitement recréé par la mise en scène recherchée de Sissia Buggy » Ciné libre. « Une pièce surprenante, efficace, à ne pas manquer » Actualité Juive. « Belle adaptation, de vrais talents » Zurban. En alternance jours impairs avec 24 h de la vie d’une femme jours pairs. 

Déborah Levi est “Toutes les Femmes” de Déborah Levi
Une nymphomane, une femme-enfant, une psychorigide, ou une allumeuse ? Quelle femme êtes-vous ? “VOUS LES ETES TOUTES !” Compagnie EME   Interprète : Déborah Levi

Groucho M      Patrick Courtois librement inspiré par Groucho Marx
Ce spectacle n’est pas un biopic, ni un one-man show, ni une comédie hilarante… Bavard, excentrique, impertinent, misogyne… amoureux de la femme aussi, qu’est-ce qui nous fascine tant chez Groucho Marx ? 
J’ai écrit ce spectacle durant les longues heures où ma femme s’habillait pour sortir, si elle avait été adepte du naturisme, ce spectacle n’existerait pas.
« On se régale sans peine devant ce marathon non stop d’anecdotes croustillantes, qui se succèdent pendant soixante minutes d’un spectacle qui se présente en fait comme une sorte d’Anti Manuel de séduction » LA MARSEILLAISE.
« C’est drôlement dingue, léger et délirant » LA PROVENCE
« P.Courtois réussit son hommage et sa bataille pour un rire continu et moderne » WEBTHEA
FAM Prod / Coproduction : Courants d’Art Prod  http://www.avignonleoff.com/programme/2014/par-titre/a-z/groucho-m-12092/

 

Le Nazi et le Barbier d’Edgar Hilsenrath
Nom de l’accusé : Itzig Finkelstein, anciennement Max Schulz – Profession : Coiffeur – Autre Profession : Génocidaire (je n’exerce pas actuellement) “c’est très fort” LE MONDE “très belle découverte” LE NOUVEL OBS “précipitez-vous” – PARISCOPE “Grinçant” – TÉLÉRAMA “un comédien étonnant” LE MASQUE ET LA PLUME “Saisissant” THÉÂTRAL MAGAZINE “une réussite” JEWPOP “fort et salutaire” LE DAUPHINÉ “Éblouissant” TOUTE LA CULTURELes Ailes de ClarenceInterprète : David Nathanson

La ronde de nuit de Patrick Modiano
Le protagoniste travaillant pour la Gestapo française infiltre un réseau de la Résistance. Il fait l’expérience du double jeu, mais ne sait être ni traître, ni héros. Bâtard de tout, il hésite entre 2 mondes. C’est pour lui une quête d’identité angoissée. Elle l’entraîne, titubant, vers un terme jusqu’au bout mystérieux : le martyre.
Compagnie Fraction Coprod : Théâtre le Sémaphore
Interprète : Thomas Rousselot

Halal Cacher Blues – Tunis si je t’oublie…
Ahmed Hafiz Avner Camus Perez
Un spectacle né de la rencontre d’un conteur-poète et d’un homme de théâtre-philosophe, tous deux « jasmins », enfants de «Tunis la Verte».
L’un ‘Halal’ se  cachérise», l’autre ‘Cacher’ se «halalise» avec grand humour poésie, philosophie !… 
Mémoire du pays de naissance, disparition d’un monde convivial dans lequel cohabitaient : juifs, arabes, maltais, italiens, espagnols etc. ; ce Tunis de nos mères disparues…Ce Tunis des souks et des quartiers de l’enfance : «Hajjamine» , «Hara», immortalisé par les « Tunes » Kakou, Boujenah….
Pari risqué aujourd’hui, où il nous est prescrit de voir le monde complètement Halal ou complètement Cacher ! Quel Blues !..
http://www.avignonleoff.com/programme/2014/par-titre/h/halal-cacher-blues-tunis-si-je-t-oublie-12918/

Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture de Woody Allen Dans un décor hollywoodien, cette pièce reprend sous forme de plusieurs tableaux les thèmes de prédilection de Woody Allen tirés de son brillant opus Getting Even : la psychanalyse, la mort, le polar, les femmes…La mise en scène cinématographique, la qualité de jeu des acteurs qui enchaînent les rôles, donnent un spectacle rythmé au ton décalé et loufoque qui fait écho à l’humour satyrique du cinéaste dont on aurait tort de se priver !Compagnie Macassar Interprètes : Hélène Poulain, David Baux, Jean-Michel Boch, Jacques Rebouillat

Anne Frank, le Journal
Le Journal d’Anne Frank donne un point de vue intime et particulier sur la vie quotidienne d’une famille juive sous l’Occupation. Les marionnettes évoluant autour d’Anne en font un spectacle mêlant espoir, émotion et onirisme. “Un grand moment de Théâtre et d’Humanité, une véritable performance” L’ECHO RÉPUBLICAIN “La réalité dépasse la fiction dans ce huis-clos saisissant à la dimension pédagogique évidente, un très beau et très riche moment de Théâtre” Compagnie Naxos

Au nom de la mère d’ Erri De Luca
“La grâce, c’est la force surhumaine d’affronter le monde seul, sans effort, de la défier en duel tout entier sans même se décoiffer. C’est un talent de prophète. C’est un don et toi tu l’as reçu. Tu es pleine de grâce.” Erri De Luca s’empare de l’histoire la plus connue de l’humanité, et l’articule autour de la figure de Marie. Ou plutôt de Miriàm, une simple jeune femme juive, fiancée à Iosef quand elle tombe enceinte, et qui sait ce que cette grossesse avant mariage signifie aux yeux de la loi. Sous la plume du romancier italien, l’histoire de la Nativité trouve un ancrage nouveau dans le contexte hébraïque, et se fait éloge d’un corps et d’une âme, ceux d’une mère… Compagnie Francesco AGNELLO ( Aircac )
Interprète(s) : Johanna Berrebi, Francesco Agnello

“Le Souffle d’Etty” d’après les écrits d’Etty Hillesum Mary et Michel Vienot    Annick Galichet p 140

Le Monde est en feu, mystère d’Edith Stein
Juliane Stern Eté 1942 : dans une Europe en feu, la tragédie se resserre autour de la destinée lumineuse d’Edith Stein, juive et allemande, philosophe et carmélite. En l’espace de 3 journées, le spectateur traverse l’épreuve aux côtés des personnages : et si, comme chacun d’eux, nous avions eu nous aussi à prendre position dans l’Histoire ? Le Monde est en feu réconcilie le théâtre avec la grâce, il réconcilie le théâtre avec lui-même. On aurait tort de vouloir se priver d’une telle nourriture.
A.T., Compagnie Telli Sabata

Sacré sucré salé  de Stéphanie Schwartzbrod
Une femme prépare une Chorba. Elle lance des you you de joie pour l’anniversaire de Mahomet, se déguise en juif orthodoxe et remue des crécelles, regarde un extrait des “10 commandements” en dégustant une matsah, fouille dans une vieille malle à la recherche d’aliments autorisés ou “surtout pas” ! Déguisée en vieille femme elle savoure son hostie, mais elle fait aussi son marché, jeûne, a envie de chocolat, prie au chant des muezzins, mange, regarde son mari avec appétit, chante le psaume 21 le jeudi Saint, danse, réfléchit, doute, rectifie l’assaisonnement, rajoute du sel, des herbes… Pendant ce temps, la scène s’emplit d’odeurs… Et à la toute fin, chacun pourra venir goûter la Chorba.
CABARET MYSTICO-DRÔLATIQUE ET NOURRISSANT !           Compagnie L’Oubli des cerisiers

Dreyfus, l’Amour pour Résister. De Vincent Duclert
A travers des lettres d’une beauté à couper le souffle, se révèle le témoignage méconnu et bouleversant d’un homme injustement éclipsé par sa propre Affaire, qui puise dans l’amour la force de résister à cinq années de déportation imméritées. Une page de l’Histoire de France, une formidable leçon d’Humanité, un hymne à l’amour.Ce combat exemplaire et pacifique contre l’Antisémitisme et la raison d’Etat demeure d’une brûlante actualité. Le progrès Librement adapté de “Ecris-moi souvent, écris-moi longuement.”, Compagnie de la Traversée

Races Collectif d’auteurs
Quels sont les grands inspirateurs du nazisme ? Dans cette création originale François Bourcier (Lettres de Délation, Résister c’est Exister) met en scène et interprète avec le même talent et la même fougue, à travers leurs écrits, ces grandes figures américaines et européennes de l’histoire qui rêvaient d’offrir à un système économique, une vérité scientifique s’appuyant sur l’inégalité des races et la supériorité d’une “race” blanche, appelée à dominer le monde. Un rêve qui de l’esclavagisme à l’antisémitisme aboutira à la mise en place de la terrifiante solution finale. L’ère industrielle par la rentabilité du produit “humain” était ouverte !Monsieur Max Production            Interprète : François Bourcier

Barbara, l’âge tendre Jean Naguel
“Du vrai théâtre, une incarnation de Barbara sans caricature, des chansons reprises avec élégance et fidélité.” Joël July, spécialiste de chanson française En 1958, Barbara chante à l’Écluse, un petit cabaret de la rive gauche à Paris. Personne ne la connaît. Six ans plus tard, elle partira pour Bobino et le succès ne la quittera plus. La rive gauche est une période charnière dans la carrière de la chanteuse, puisque c’est le moment où elle s’affirme en tant qu’auteur-compositeur, encouragée par Dadé, l’un des patrons de l’Écluse. En paroles et en chansons (“Dis, quand reviendras-tu ?”, ”Nantes“, “Göttingen”) ce spectacle fait dialoguer la vie et la musique de celle qui deviendra une grande dame de la chanson française.

Ô vous frères humains d’Albert Cohen
CRÉATION “Un enfant de dix ans découvre, un jour du mois d’août, la haine et le rejet dans les paroles et le regard d’un camelot, occupé à vendre dans une rue de Marseille, des bâtons de détacheur : cet enfant juif, c’était lui… Une histoire où trois acteurs témoignent de cette toujours brûlante actualité : trois êtres, trois pays, à jamais bercés ou secoués mais imprégnés par la même culture française.” Compagnie Alain Timár Interprètes : Paul Camus, Gilbert Laumord, Issam Rachyq-Ahrad

Qui es-tu Fritz Haber ?  de Claude Cohen
L’ultime confrontation du couple de chimiste Clara et Fritz Haber au soir de la 1ère utilisation des gaz de combat dans les tranchées de la guerre 14/18 ! Cet échange qui met en lumière leurs multiples désaccords sur la religion, la science, et la vie, jusqu’à la tragédie… Cette pièce est un théâtre qui claque et réveille nos consciences servi avec brio par Isabelle Andréani et Xavier Lemaire. “Un affrontement passionnant, de l’excellent théâtre” LE FIGARO “Texte remarquablement écrit, les deux interprètes sur le fil d’un duel hallucinant. À voir absolument” LE QUOTIDIEN DU MEDECIN “I. Andréani, extraordinaire dans le rôle de Clara !” PARISCOPE “L’effet est saisissant” LE CANARD ENCHAINE Interprètes : Isabelle Andréani, Xavier Lemaire Avec La Cie les Larrons

Bagatelle    Jakob Mendel Gitte Kath
Cornélius doit chaque jour c hercher un endroit différent pour dormir; il ne possède rien d’autre qu’une poussette dans laquelle il a rangé les quelques objets qu’il possédait du temps où il était fermier…, et aussi l’histoire de sa vie qu’il raconte à qui veut bien l’entendre. C’est une histoire de tous les jours, qui parle du bonheur et de tout ce dont on croit avoir besoin pour être heureux. Mais aussi du danger de vouloir posséder toujours plus, de l’angoisse de tout perdre et du courage qu’il faut pour retrouver le goût de vivre et repartir de zéro !
Compagnie Agora  Interprète : Roland Schumacher Production AGORA Theater

Gérald Dahan
Il ne se contente pas d’être un grand imitateur, il revient avec son nouveau spectacle “Canulars sur scène” Le roi des Canulars téléphoniques propose, pour la première fois un nouveau spectacle autour de ses pièges qu’il tend aux personnalités du monde politique, artistique et des médias. Seulement armé de son téléphone et d’un répertoire qui en ferait rêver plus d’un, il nous emmène en ballade à travers les coulisses de l’actualité. Artiste total : imitateur, comédien, danseur, mime, et chanteur accompagné par son pianiste, il observe avec élégance et humour les tribulations des grands et des moins grands de ce monde. On connait ses personnages : Timsit, Luchini, Palmade, Sarkozy. Théâtre le Temple Interprète : Gérald Dahan

Votre maman Jean-Claude GrumbergEntre rire et émotion, cette dernière comédie de J-C Grumberg met en scène une vieille dame au caractère bien trempé dont la mémoire s’est égarée dans le passé. L’auteur tragique le plus drôle de sa génération interroge notre mémoire et notre redoutable capacité d’oubli. “La mise en scène trouve le ton juste en mettant les personnages dans une relation serrée, véritable lutte contre le désespoir. Un spectacle mi-douceur, mi-vitriol avec une F Bertin bouleversante.” G CostazCompagnie À vrai direInterprètes : Françoise Bertin, Laurent d’Olce, Gérard Chaillou

Horovitz par Horovitz – Lebensraum
d’Israël Horovitz
À l’aube du XXIe siècle, le Chancelier de la République Allemande conçoit un projet inouï : pour effacer la honte qui pèse sur son peuple depuis qu’Hitler prononça le mot “Lebensraum” (espace vital), il lance une invitation à six millions de juifs à venir poursuivre leur vie en Allemagne… Dramaturge, scénariste, comédien, metteur en scène, réalisateur, auteur de plus de 60 pièces présentées à travers le monde, il est le dramaturge américain le plus joué en France. Un nombre impressionnant d’acteurs a joué ses pièces car il transpose la réalité, l’enrichit, la dramatise pour lui donner cohérence, ampleur et intensité. Compagnie Horovitz et la compagnie Les Aléas

Welt Histoires et chansons du Yiddishland de David Bursztein
Théâtre musical
Interprète(s) : David Bursztein, Marie-Claire Dupuy, Jonathan Mathis, Patrick Mathis, Vincent Pagliarin, Alain Territo, Florian Vella
près s’être produit au Festival des Nuits de Fourvière, la Cie Life Is Not A Picnic s’installe dans les magnifiques jardins de l’Abbaye à Villeneuve lez Avignon pour présenter WELT.
Avec humour, David Bursztein ramène à la vie une culture yiddish et un monde perdu, celui des shtetls d’Europe de l’Est dans un récital qui célèbre l’irrépressible force créatrice du souvenir. Il ravive notre imaginaire collectif avec ses personnages emblématiques, leur lot d’histoires et de destins. Par son chant habité, à travers les sonorités du cymbalum, du violon ou de l’orgue de barbarie, resurgissent des silhouettes, des visages, des voix engagées qui nous interpellent.
http://www.avignonleoff.com/programme/2014/par-titre/w/welt-histoires-et-chansons-du-yiddishland-13308/

11h00 « Le Souffle d’Etty »d’après les écrits d’Etty Hillesum CHAPELLE NOTRE DAME DE LA CONVERSION
35, rue Paul Saïn
Avignon
tél. : +33 (0)7 89 25 76 18
du 4 au 22 juillet
relâche les 9, 16 juillet
durée : 01h30
tarif : 18€
tarif carte adhérent public : 12€
tarif enfant : 8€
11h50 Anne Frank, le Journal CHAPEAU D’ÉBÈNE THÉÂTRE
13, rue de la Velouterie
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 82 21 22
du 5 au 27 juillet
durée : 01h00
tarif : 15€
tarif carte adhérent public : 10€
tarif enfant : 7,5€
11h50 Pseudo ALIZÉ
15, rue du 58è R.I.
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 14 68 70
du 5 au 27 juillet
durée : 01h30
tarif : 15€
tarif carte adhérent public : 10€
12h30 L’homme en morceaux ATELIERS D’AMPHOUX (LES)
10-12, rue d’Amphoux
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 86 17 12
du 5 au 27 juillet
durée : 01h05
tarif : 16€
tarif carte adhérent public : 11€
tarif enfant : 7,5€
12h30 DUO PHILO – DÉBAT FILÉ CASTELET (THÉÂTRE DU)
113, rue de la Carreterie
Avignon
tél. : +33 (0)7 89 07 95 92
du 5 au 27 juillet
durée : 01h10
tarif : 16€
tarif carte adhérent public : 11€
tarif enfant : 9€
13h55 Le Nazi et le Barbier CABESTAN (THÉÂTRE LE)
11, rue Collège de la Croix
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 86 11 74
du 5 au 27 juillet
relâche le 19 juillet
durée : 01h20
tarif : 17€
tarif carte adhérent public : 12€
14h10 HALAL CACHER BLUES – Tunis si je t’oublie… CASTELET (THÉÂTRE DU)
113, rue de la Carreterie
Avignon
tél. : +33 (0)7 89 07 95 92
du 18 au 27 juillet
durée : 01h10
tarif : 16€
tarif carte adhérent public : 11€
tarif enfant : 9€
14h15 Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture CÉLIMÈNE (LE)
25 bis, rue des Remparts de l’Oulle
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 82 96 13
du 5 au 27 juillet
durée : 01h15
tarif : 17€
tarif carte adhérent public : 12€
tarif enfant : 8€
14h45 Deborah Levi est « Toutes les Femmes » BO AVIGNON (THÉÂTRE)
Novotel Centre – 20 BD St Roch
avignon
tél. : +33 (0)6 87 00 30 79
du 5 au 27 juillet
durée : 01h00
tarif : 14€
tarif carte adhérent public : 10€
16h00 Le joueur d’échecs BARRIQUES (THÉÂTRE DES)
38, villa des Tulipes
Paris
tél. : +33 (0)6 52 37 67 41
du 5 au 27 juillet
jours impairs
durée : 01h20
tarif : 20€
tarif carte adhérent public : 13€
tarif enfant : 10€
18h30 Erri De Luca Au nom de la mère CHAPELLE DE L’ORATOIRE
32, rue Joseph Vernet
Avignon
tél. : +33 (0)6 64 64 01 51
du 18 au 27 juillet
durée : 01h00
tarif : 15€
tarif carte adhérent public : 10€
18h35 Votre maman PETIT LOUVRE (TEMPLIERS)
3, rue Félix Gras
Avignon
tél. : +33 (0)4 32 76 02 79
du 5 au 27 juillet
relâche le 16 juillet
durée : 01h00
tarif : 20€
tarif carte adhérent public : 14€
tarif enfant : 10€
19h00 Le Bal BALCON (THÉÂTRE DU)
38, rue Guillaume Puy
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 85 00 80
du 5 au 27 juillet
durée : 01h15
tarif : 20€
tarif carte adhérent public : 14€
tarif enfant : 7€
19h15 David Azencot : Fils de Pub CARNOT (THÉÂTRE)
16, rue Carnot
Avignon
tél. : +33 (0)6 52 50 65 70
du 5 au 27 juillet
durée : 01h10
tarif : 16€
tarif carte adhérent public : 11€
tarif enfant : 11€
20h00 Dreyfus, l’Amour pour Résister. CHAPELLE SAINT LOUIS
18, rue du Portail Boquier
Avignon
tél. : +33 (0)6 60 09 01 23
du 5 au 27 juillet
durée : 01h15
tarif : 14€
tarif carte adhérent public : 10€
tarif enfant : 6€
20h45 Gloire à?… BARRIQUES (THÉÂTRE DES)
38, villa des Tulipes
Paris
tél. : +33 (0)6 52 37 67 41
du 5 au 27 juillet
durée : 01h15
tarif : 15€
tarif carte adhérent public : 10€
21h15 Welt Histoires et chansons du Yiddishland Villeneuve en Scène
Place Charles David
Villeneuve lez Avignon
tél. : +33 (0)0 00 00 00 00
du 4 au 23 juillet
relâche le 13 juillet
durée : 01h30
tarif : 19€
tarif carte adhérent public : 13€
tarif enfant : 10€
21h30 Le Joueur d’Echecs ESPACE ROSEAU
Collège Saint-Michel / 8, rue Pétramale
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 25 96 05
du 5 au 27 juillet
durée : 01h10
tarif : 17€
tarif carte adhérent public : 12€
23h00 Horovitz par Horovitz – Lebensraum VERBE FOU (THÉÂTRE LITTÉRAIRE LE)
95, rue des Infirmières
Avignon
tél. : +33 (0)4 90 85 29 90
les 13, 16 juillet
durée : 01h15
tarif : 19€
tarif carte adhérent public : 13€

34e festival international de la roque d’anthéron
LUNDI 21 JUILLET 2014
21h30  Parc du Château de Florans Tarif A
Avec le concours de Peugeot Berbiguier Cavaillon – Pertuis – L’Isle-sur-la-Sorgue
Yaron Herman • Project •
Yaron Herman piano, Emile Parisien saxophone Valgeir Sigurdsson claviers, Joe Martin contrebasse
Ziv Ravitz percussions et d’autres invités surprises !
Artiste curieux aux nombreuses influences, Yaron Herman a choisi d’inviter de talentueux musiciens issus du jazz et de la musique classique pour partager la scène du parc du Château de Florans. Une soirée placée sous le signe de l’amitié qui s’annonce riche en surprises
Avenue du Parc, 13640 La Roque d’Anthéron
Coordonnées GPS : Decimal : 43.7188, 5.3119

SAMEDI 2 AOÛT 2014
18h00  Temple – 84160 Lourmarin Tarif H
David Bismuth récital de piano
“Du baroque vers le classique”
Bach J. S. : Toccata en mi mineur BWV 914
Bach J. S. : Fantaisie en ut mineur BWV 906
Bach W. F. : Sonate en la mineur FKNV8
Bach C. P. E. : Cantabile de la Sonate H245
Haydn : Sonate en mi mineur Hob XVI/34
Mozart : Fantaisie K. 475
David Bismuth “Une sonorité très riche, un jeu lumineux, des interprétations enthousiastes, tels sont les dons de ce pianiste.” Le Monde de la Musique
Rue du Temple, 84160 Lourmarin
Coordonnées GPS : Decimal : 43.7641, 5.3605
à 15 km de La Roque d’Anthéron

MERCREDI 6 AOÛT 2014
20h00  Château-Bas – 13105 Mimet
Iddo Bar-Shaï piano
Philharmonie Provence Méditerranée
Membres du Sinfonia Varsovia
Jacques Chalmeau direction
Mozart : Concerto pour piano et orchestre n° 21 en ut majeur K. 467
Beethoven : Symphonie n°3 en mi bémol majeur opus 55 “Héroïque”
Iddo Bar-Shaï “Le musicien israélien fait de chacune des pages à la fois une oeuvre à part entière et un chapitre d’un livre de poésie merveilleusement évocateur, suscitant un cahier d’images toutes plus expressives les unes que les autres.” Bruno Serrou
Chemin des Rigauds, 13105 Mimet
Coordonnées GPS : Decimal : 43.4259, 5.4865
à 54 km de La Roque d’Anthéron


Partager

Facebook Twitter


Paru le :
Mercredi
25 juin 2014

Date fin :
Samedi
16 août 2014